Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Midi-Pyrénées Innovation : une nouvelle présidente et trois chantiers Version imprimable de cet article envoyer l'article par mail title=
5 juillet 2010 18h03

L’océanographe Catherine Jeandel prend la présidence de l’agence régionale dédiée à l’innovation. Au programme : valorisation de la recherche plus efficace et développement durable.
Catherine Jeandel succède à Martin Malvy à la tête de Midi-Pyrénées Innovation. Crédit photo : Patrick Dumas, pour KwantiK !

« J’ai souhaité qu’il y ait un chercheur à la tête de Midi-Pyrénées Innovation » a déclaré Martin Malvy, le président de Région, en préambule à la présentation du bilan 2009 de l’agence et de sa nouvelle présidente, le 29 juin. Un message clair : la richesse issue des laboratoires de recherche toulousains doit encore davantage irriguer le tissu économique et pousser les entreprises à innover.

La présidence de Midi-Pyrénées Innovation (MPI) a été confiée à l’océanographe Catherine Jeandel, directrice de recherche CNRS au LEGOS (*) à Toulouse, et élue sous la bannière d’Europe Ecologie au Conseil Régional. « Un budget de 3 millions d’euros pour MPI a généré 30 millions d’euros d’accompagnement pour les entreprises en 2009. C’est un effet levier important », a-t-elle fait remarquer.

Car MPI ne distribue pas d’argent. Son rôle est de faciliter l’innovation dans les entreprises en les conseillant et en les aidant à se rapprocher de leurs financeurs potentiels. En 2009, ce sont 155 projets d’innovation en entreprise qui ont ainsi été aidés. Depuis sa création en 2006, 349 projets ont pu obtenir au total 91 millions d’euros de fonds de l’Etat, de la Région ou encore de l’Europe.

Innovation plus efficace et « éco-économie »

Trois chantiers ont été présentés. Le premier consiste à travailler sur le lien entre les laboratoires, les structures de valorisation de la recherche et le transfert vers les entreprises. La maturation est parfois très longue avant cette dernière étape, alors que les entrepreneurs ont besoin de solutions abouties pour innover. Toutes les structures existantes, comme l’incubateur Midi-Pyrénées, qui héberge des start-ups issues de la recherche, seront mobilisées pour rendre ce transfert plus efficace, au cas par cas.

Autre mission : diffuser largement vers les PME les « recettes pour innover », que les chefs d’entreprise débordés n’ont pas le temps de trouver. Enfin, mettre en place le pôle de compétitivité Eau récemment labellisé, basé en Languedoc-Roussillon et qui associe les régions Midi-Pyrénées et PACA.

Fidèle à ses convictions, Catherine Jeandel a enfin rappelé l’importance de l’ « éco-économie », en particulier dans les PME-PMI, où les secteurs des transports, des matériaux, de l’agronomie, ont de fortes contraintes liées au développement durable. MPI donnera donc « une réelle impulsion » à l’innovation dans ce domaine. L’agence, ainsi que les autres structures, se verront fixer un cadre général d’action par la Région Midi-Pyrénées, qui doit présenter le 8 juillet sa « stratégie régionale de l’innovation ».

Jean-François Haït, pour KwantiK !

(*) Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales, CNRS-IRD-Cnes-UPS (observatoire Midi-Pyrénées).


Pas de commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a(spip_fr) priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Qui êtes vous ?

publicité




Réalisation : Spip par Octavo