Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Les 10 académiciens de Midi-Pyrénées Version imprimable de cet article envoyer l'article par mail title=
10 mai 2010 16h03

L’académicien Bruno Chaudret au Laboratoire de chimie de coordination à Toulouse. Crédit photo : Patrick Dumas

Chimistes, biologistes, mathématiciens ou géophysiciens… Voici les dix académiciens des sciences de Midi-Pyrénées.


Jean-Claude André

Elu correspondant (*) en 1990

Ancien directeur du centre national de recherches météorologiques (CNRM), aujourd’hui directeur du CERFACS (Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique) à Toulouse. Il est un spécialiste de la dynamique de l’atmosphère et du climat.





Alain Boudet

Elu correspondant en 1996

Président du conseil scientifique de Génopôle Midi-Pyrénées, fondateur de l’Institut des technologies avancées en sciences du vivant (ITAV, aujourd’hui Institut Pierre Potier) sur le site du Cancéropôle toulousain. Ce chercheur en biochimie végétale s’est notamment intéressé, avec l’appui du génie génétique, à l’utilisation industrielle de la biomasse végétale. Photo Patrick Dumas


Anny Cazenave

Elue membre en 2004

Chercheuse au LEGOS (Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiale) à l’Observatoire Midi-Pyrénées à Toulouse, cette géophysicienne a mis à profit les moyens spatiaux pour étudier la hausse du niveau des océans et la fonte des glaciers continentaux. Membre de l’Académie des sciences américaine, elle a participé aux travaux du GIEC sur le climat.


Bruno Chaudret

Elu membre en 2005

Directeur du laboratoire de chimie de Coordination (LCC) à Toulouse, Bruno Chaudret s’est consacré à la chimie « organométallique » (association de molécules organiques et de métaux). Une chimie qu’il a adaptée à la synthèse de nano-particules pouvant être utilisées dans des processus de catalyse ou pour des applications en microélectronique.



Henri Décamps

Elu correspondant en 1993 Elu membre en 2008

Directeur émérite de recherche au CNRS, conseiller scientifique au ministère de l’Ecologie (MEEDAT), Henri Decamps est un spécialiste de l’écologie des systèmes aquatiques (eau douce) et de leurs interactions avec les écosystèmes terrestres riverains.





Jean Dénarié

Elu membre en 2008

Directeur de recherches émérite à l’INRA, Jean Dénarié a mené des recherches sur l’interaction entre les plantes, via leurs racines, et les microorganismes du sol. Ce processus joue un rôle fondamental dans l’assimilation de l’azote, nécessaire à la croissance des plantes. Son équipe a mis en évidence des mécanismes génétiques qui contrôlent cette symbiose, avec d’importantes applications dans l’agriculture.



Guy Lazorthes

Elu membre en 1975

Le doyen des académiciens régionaux fêtera ses 100 ans en juillet prochain. Il est un spécialiste de la neuro-anatomie et de la neurochirurgie et a beaucoup travaillé sur la vascularisation du système nerveux, avec pour conséquence des progrès notables dans la chirurgie de celui-ci.


Bernard Meunier

Elu membre en 1999

Ancien président du CNRS, ce chimiste a mené, notamment au Laboratoire de chimie de coordination (LCC) à Toulouse, des recherches sur l’oxydation. Parmi les applications : la compréhension des mécanismes d’action de médicaments anticancéreux ou contre le paludisme. Une expérience qui a amené à la création en 2000 de la société Palumed, qui développe notamment de nouvelles générations d’antipaludéens. Il en est le PDG. Photo Patrick Dumas

Marc Pélegrin

Elu correspondant en 1987

Ancien directeur de l’ENSAE (Sup’Aero), ingénieur et chercheur, co-fondateur du CERT (Centre d’étude et de recherches de Toulouse), il a développé des méthodes novatrices de contrôle, de calcul et de simulation pour l’aéronautique et l’espace.





Jean-Pierre Ramis

Elu membre en 2005

Professeur à l’Université Paul-Sabatier, il a dirigé l’Institut de mathématiques de Toulouse de 2000 à 2005. A son actif, de nombreux travaux de recherche en mathématiques, notamment en géométrie analytique.






(*) Les académiciens peuvent être membres ou correspondants. Ce dernier statut avait été établi à l’origine du fait de la distance avec Paris. L’Académie n’élit plus de correspondants depuis 2000.

Photos (sauf mention) publiées avec la permission de l’Académie des sciences.


Pas de commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a(spip_fr) priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Qui êtes vous ?

publicité




Réalisation : Spip par Octavo