Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
« Investissements d’avenir » : une première dotation bien maigre pour Toulouse Version imprimable de cet article envoyer l'article par mail title=
22 février 2011 16h19

La candidature toulousaine ne brille guère dans les premiers appels à projet gouvernementaux EQUIPEX et COHORTES.

La déception, et une certaine irritation… Tels sont les sentiments qui prévalent dans la communauté scientifique à Toulouse après l’annonce les 20 et 25 janvier des résultats de deux appels à projets sur les quinze des « Investissements d’avenir ».

Ce programme prévoit, dans le cadre du Grand Emprunt, un apport de l’État de 22 milliards d’euros ciblés sur des projets d’”excellence” de recherche et innovation. La ville Rose candidatait pour l’essentiel des projets au travers du PRES Université de Toulouse.

Le premier appel à projets, intitulé « Équipements d’excellence », en abrégé « EQUIPEX » vise à octroyer des moyens conséquents à des laboratoires français sur la base d’un budget total d’un milliard d’euros.

Sur 52 projets sélectionnés par un jury international mandaté par le gouvernement, seuls 4 d’entre eux concernent notre région. Et encore : un seul, MIMETIS, dont la candidature a été portée par le CEMES (lire notre article), est purement régional, les autres voyant des laboratoires de Midi-Pyrénées associés à d’autres régions françaises.

Le constat n’est pas meilleur en ce qui concerne “COHORTES”, deuxième action inscrite au chapitre “Santé et biotechnologies”. Cet appel à projets, doté de 200 millions d’euros, vise à lancer de grandes études médicales sur des panels de population, afin de déterminer les facteurs génétiques et environnementaux dans les maladies.

Toulouse, où des études sont menées sur la prévention de la maladie d’Alzheimer dans le cadre du Gérontopôle, et dont l’Oncopôle (ex-Canceropôle), avec sa Clinique universitaire du Cancer, est censé devenir un pôle de recherche de dimension européenne, n’est pourtant pas représentée dans les projets sélectionnés.

Des projets controversés dans la communauté des chercheurs

« Nous avons été sans doute trop collectifs sur ces dossiers, explique Gilbert Casamatta, président du PRES Université de Toulouse. Du coup, nos propositions ont pu manquer d’originalité ».

Du côté des chercheurs, les dents grincent. Si la faiblesse des résultats étonne nombre d’entre eux, c’est aussi le contenu des réponses qui est remis en cause. En particulier, le principal projet présenté, « Toulouse Initiative d’Excellence », a fait l’objet de vives critiques, le 4 février, dans le cadre d’une présentation faite à l’ensemble des personnels universitaires.

Les principaux reproches concernent le concept même d’excellence, qui appelle à l’idée du « marché » et à son esprit de compétition à outrance. Le « manque de démocratie » entourant le processus de rédaction a également été pointé. Ce à quoi Gilbert Casamatta a répondu que le calendrier très serré imposé par le gouvernement a dû être suivi à marche forcée.

Il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions sur ce faux-départ. En effet, les résultats d’autres appels à projets seront annoncés d’ici à l’été. Outre les Initiatives d’Excellence (7,7 milliards d’euros de dotation pour valoriser les principaux sites universitaires français), les Instituts de Recherche Technologique (2 Mds), les Laboratoires d’Excellence (1 Mds) et les Instituts Hospitalo-Universitaires (850 Millions d’euros) sont très attendus.

Frédéric Dessort, pour Kwantik !

Mise à jour du 24/2/2011

L’INRA de Toulouse est l’un des 5 lauréats de l’appel à projets « Biotechnologies et bioressources », dans le cadre des « Investissements d’Avenir ». L’établissement de recherche agronomique va recevoir un financement de 3,5 millions d’euros sur 5 ans pour développer le projet « Synthacs ». Celui-ci vise à « développer des molécules chimiques à partir de la biomasse, en remplacement de produits pétroliers ». La plateforme « Toulouse White Biotechnology », un autre projet sollicitant un apport dans le cadre du Grand Emprunt, sera associée aux investigations.

Ouvertures, le blog de l’Innovation et de la Recherche à Toulouse et en Midi-Pyrénées


  • Marius
    23 février 2011

    La visite de notre Président à BORDEAUX concernant la maladie d’ Alzheimer et la prévention devrait vous alerter sur l’influence politique des élus dans cette "pioche" budgétaire.

  • modération a priori

    Ce forum est modéré a(spip_fr) priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


    Un message, un commentaire ?

    (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


    Qui êtes vous ?

    publicité




    Réalisation : Spip par Octavo