Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Energie, biodiversité et culture à l’affiche du Bazacle rénové Version imprimable de cet article envoyer l'article par mail title=
20 septembre 2010 13h18

La centrale hydroélectrique toulousaine a rouvert avec une surface d’exposition doublée. EDF veut en faire un véritable lieu culturel qui attirera le public et les scolaires.
Le Bazacle rénové offre une terrasse de 400m2 sur la Garonne. Crédit photo : Adélaïde Maisonabe

Le Bazacle renaît. La centrale hydroélectrique implantée sur les quais de la Garonne, au cœur de Toulouse, rouvre au public après un an d’importants travaux. « La production d’électricité n’a pas cessé », souligne Alain Beaudoux, directeur de l’unité production hydraulique Sud-Ouest d’EDF. La centrale délivre en effet 3000 kilowatts-heure et peut alimenter 4000 foyers.

Mais l’ensemble des bâtiments a été réaménagé par EDF, avec la volonté affichée d’en faire un lieu culturel emblématique de Toulouse. « Nous avons combiné plusieurs approches : patrimoine industriel, culture, éducation, biodiversité » résume Christian Poncet, délégué régional d’EDF.

Une des turbines de la centrale hydroélectrique du Bazacle. Photo : Adélaïde MaisonabeChacun, valide ou handicapé, puisque les accès ont été aménagés, peut ainsi composer la thématique de son parcours. La centrale, qui était inaccessible, peut désormais être visitée. Les sept imposantes turbines, qui datent de près d’un siècle, ont été repeintes de frais, et ronronnent sous le flot de la Garonne.

L’usine traversée, on débouche sur une nouvelle terrasse en bois qui domine le fleuve. Un coup d’œil dans les jumelles permet d’observer une des quelque cinquante d’espèces d’oiseaux qui nichent autour du Bazacle. Martin pêcheur, milan noir, faucon crécerelle… On pourra les identifier grâce aux panneaux conçus avec l’association Nature Midi-Pyrénées.

Quant à la « passe à poissons » bien connue des Toulousains, qui permet aux saumons et autres aloses de remonter le courant, elle a été remise en valeur avec l’association Migado (Migration Adour Garonne). Il faudra être bien chanceux pour en voir un, mais la caméra vidéo qui tourne 24h/24 permet de les surprendre.

Mieux accueillir les scolaires

Côté culture, un aménagement des lieux permet de recevoir des expositions artistiques temporaires. La salle de cinéma, rénovée, diffuse un film très réussi sur l’histoire du site du Bazacle, un site exploité depuis le Moyen-Âge. Les amoureux d’histoire décrypteront, sur les murs, les émouvants graffitis laissés par les compagnons du XVIIe siècle qui ont bâti le site.

Le Bazacle rénové accueille surtout une importante zone pédagogique. Panneaux et bornes présentent les différentes formes d’énergie, content l’histoire de la « fée électricité », font découvrir les ouvrages hydroélectriques d’EDF et les métiers qui leurs sont liés. Le site est aussi, pour EDF, un outil d’image et de communication qui vise à mettre en avant le caractère d’ « énergie propre » de l’hydroélectricité.

L’accent a été mis en particulier sur l’accueil des scolaires, alors que l’ancienne structure ne permettait pas de faire face aux sollicitations. Un partenariat avec l’Académie de Toulouse a été mis en place, et des visites sont organisées à la demande. Pour les préparer, un livret de 16 pages est mis à la disposition des enseignants.

Jean-François Haït, pour KwantiK !

Espace EDF Bazacle 11, quai Saint-Pierre 31000 Toulouse

Entrée gratuite

Site web


Pas de commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a(spip_fr) priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Qui êtes vous ?

publicité




Réalisation : Spip par Octavo